Accueil  
Contactez-nous  
English  
 


Catégorie
Résolution de problèmes
Titre de l'instrument de mesure
Test de la pensée optionnelle et de la perception des conséquences
Référence

Spivack, G., Platt, J.J. & Shure, M.B. (1976). The problem-solving approach to adjustment. San Francisco : Jossey-Bass Publishers.

Variables

Les deux tests choisis par Bourque et Kleftaras (1988) sont des sous-échelles du «Interpersonal Cognitive Problem Solving Skills» de Spivak et al.

Les deux sous-tests sont : l'épreuve de la pensée optionnelle et l'épreuve de la perception des conséquences. L’épreuve de la pensée optionnelle décrit quatre problèmes interpersonnels hypothétiques et le répondant doit produire des solutions possibles. Les réponses sont classées selon trois catégories soit 1- alternatives pertinentes, 2- alternatives non pertinentes et 3- réponses obstacles. Des valeurs numériques sont assignées en fonction du nombre et du type de réponse fournie par le répondant. L’épreuve de la perception des conséquences propose quatre situations où une personne est soumise à un dilemme et est obligée à prendre une décision. Le répondant doit évaluer les aspects positifs et négatifs de la situation. Les réponses sont classées selon cinq catégories: 1- possibilités de transgresser, 2- souci des conséquences avant de transgresser, 3- conséquences internes ou externes avant de transgresser, 4- fait de transgresser et 5- conséquences internes ou externes après transgression. Des valeurs numériques sont assignées en fonction du type de réponse fournie par le répondant.

Référence de la traduction

Étude 1 : Bourque, P., & Kleftaras, G. (1988). L’aptitude à résoudre les problèmes interpersonnels chez les personnes âgées en fonction du niveau des sentiments dépressifs. Revue Canadienne du Vieillissement, 7(3), 183-191.

Population

Étude 1 : 40 personnes âgées de 67 à 91 ans (âge moyen = 76,5 ans) soit 31 femmes et 9 hommes.

Type de traduction

Non mentionné.

Prétest

Non mentionné.

Fidélité

Non mentionné.

Validité

Étude 1 : Les tests de pensée optionnelle et de perception des conséquences ont été corrélés avec le questionnaire de dépression de Beck (QDB). Les résultats ont démontrés qu’il n’y a pas de différence dans l’aptitude de résoudre des problèmes, entre les personnes âgées déprimées et non-déprimées.

Normes

Non mentionné.

Personnes ressources

Version française : Paul Bourque, Ph.D.
Professeur titulaire, Département de psychologie
Université de Moncton
Téléphone : (506) 858-4203
Télécopieur : (506) 858-4768
Courriel : bourqup@umoncton.ca

Lien vers l'instrument
Aucun
Webmestre | Réalisation du site | Politique de confidentialité | Retour au haut de la page