Accueil  
Contactez-nous  
English  
 


Catégorie
Support social
Titre de l'instrument de mesure
Échelle de provisions sociales
Référence

Russell, D., & Cutrona, C.E. (1987). The Provisions of Social Relationships and Adaptation to Stress. In : Advances in Personal Relationships, Volume 1, pp. 37-67, JAI Press Inc.

Cutrona, C.E. (1986).  Objective determinants of perceived social support. Journal of Personality and Social Psychology, 50, 349-355.

Variables

L’échelle se compose de 24 items évaluant six dimensions du soutien social : l’attachement (items 2,11,17,21), l’aide tangible et matérielle (1,10,18,23), les conseils (3,12,16,19), l’intéfration sociale (5,8,14,22), l’assurance de sa valeur (6,9,13,20) et le besoin de se sentir utile et nécessaire (4,7,15,24). Le répondant doit donner ses réponses sur une échelle Likert de 4 points allant de 1 pour « fortement en désaccord » à 4 pour « fortement en accord ». Exemples d’items : «1 – Il y a des personnes sur qui je peux compter pour m’aider en cas de réel besoin., 2 – J’ai l’impression que je n’ai aucune relation intime avec les autres., 3 – Je n’as personne à qui m’adresser pour m’orienter en période de stress. »

Référence de la traduction

Caron, J. (1996). L’échelle de provisions sociales : une validation québécoise. Santé Mentale au Québec, 21(2), 158-180.

Population

Caron a réalisé la validation québécoise de l’échelle auprès d’échantillons d’étudiants (N=387), de la population générale (N=266), de bénéficiaires d’aide sociale (N=79) et de personnes psychotiques (N=58).

Type de traduction

Traduction renversée : Traduit par l’auteur de l’article et un conseiller de l’Office de la langue française du Québec. Cette première version a été soumise à quatre professeurs d’université bilingues enseignant en psychologie ou en travail social. Ces derniers ont comparé la tarduction à la version originale et ont suggéré quelques modifications. Cette nouvelle traduction a été retraduite en anglais par une universitaire de sciences sociales d’origine américaine établie au Québec depuis 10 ans.

Prétest

Quinze personnes ont été invitées à vérifier la clarté des items et aucun problème n'a été signalé. De plus, 30 personnes bilingues ont complété la version française préliminaire et la version originale anglaise de l’échelle. De ce test, des différences significatives sont apparues pour deux items. Une des co-auteurs du questionnaire a alors été consultée et ces deux items furent retraduits.

Fidélité

Fidélité test-restest : le coefficient de corrélation de Pearson de 0,66 a été obtenu pour le score global après un intervalle d’un mois auprès d’un échantillon de 62 étudiants dont l’âge moyen est de 27 ans.

Cohérence interne : Les coefficients alpha de Cronbach obtenus pour l’ensemble des échantillons québécois sont de 0,96 pour le score total et de 0,83 pour l’attachement, 0,82 pour les conseils, 0,82 pour l’intégration sociale, 0,73 pour l’aide tangible, 0,83 pour le sentiment d’être utile et 0,88 pour l’assurance de sa valeur.

Validité

Validité de construit : Pour la populaton d’étudiants, les corrélations élevées des sous-échelles de la version originale de l’instrument suggère de fortes relations entre les dimensions (0,55 à 0,99) alors que les corrélations modérées la version québécoise réflètent une plus grande indépendance entre les dimensions (0,31 à 0,66). Ces dimensions s’avèrent fortement et significativement reliés au score global de l’instrument (0,61 à 0,83).

Les six facteurs expliquent 53,8% de la variance pour l’échantillon d’étudiants et 56,3% chez la population générale. « Globalement les résultats de l’analyse factorielle suggèrent une plus grande proximité des sous-échelles attachement, conseils et aide tangible et matérielle dans les échantillons québécois que dans les échantillons américains. »

Validité discriminante : une analyse discriminante réalisée à partir des scores des sous-échelles a permis de discriminer les répondants provenant de la population générale de celle des assistés sociaux et des personnes psychotiques;
la satisfaction des provisions sociales est reliée à une perception positive de la qualité de vie (telle que mesurée par l’Échelle de satisfaction des domaines de vie de Baker et Intagliata (1982).

Normes

Les moyennes et écarts-types pour les différents échantillons (américain, québécois, population générale, assistés sociaux, personnes psychotiques) sont donnés pour chaque sous-échelle et le score total. De plus, les scores bruts, scores t, percentiles et score z sont donnés en forme de tableau.

Personnes ressources

Version originale : Daniel Russell
Professor, Human Development & Family Studies and Institute for Social/Behavioral Research
Iowa State University
Téléphone : (515) 294-4187 or  (515) 294-7081
Télécopieur : (515) 294-3613
Courriel : drussell@iastate.edu

Version originale: Carolyn Cutrona
Professor, Department of Psychology
Iowa State University 
Téléphone: (515) 294-9400
Courriel: ccutrona@iastate.edu

Version française: Jean Caron, Ph.D.
Researcher, Douglas Institute
Director, CIHR Team in Social and Psychiatric Epidemiology
Associate Professor, Department of Psychiatry
McGill University
Téléphone :  (514) 761-6131 poste 3445
Télécopieur:  (514) 762-3049
Courriel:  jean.caron@douglas.mcgill.ca 

Lien vers l'instrument
Aucun
Webmestre | Réalisation du site | Politique de confidentialité | Retour au haut de la page