Accueil  
Contactez-nous  
English  
 


Catégorie
Troubles cognitifs
Titre de l'instrument de mesure
Évaluation rapide des fonctions cognitives (ERFC) + Bref examen cognitif (BEC)
Référence

Billon, R. (1991). Une méthode d'évaluation rapide des fonctions cognitives et une épreuve raccourcie. Revue de Gériatrie, 16(5), 229-234.

Variables

L'échelle se compose de 12 items : 1- Orientation temporo-spatiale, 2- Attention et mémoire, 3- Calcul mental, 4- Raisonnement et jugement, 5- Compréhension, 6- Dénomination, 7- Répétition, 8- Ordre écrit, 9- Fluidité verbale, 10- Praxies, 11- Décodage visuel et 12- Écriture. Le score maximum est de 50. La version abrégée de l'épreuve, le bref examen cognitif (BEC), comprend neuf sous-tests de l'ÉRFC et se calcule sur dix points.

Référence de la traduction

L'instrument a été conçu en français.

Population

L'échantillon de personnes âgées de l'étude contient 79 personnes âgées de 66 à 95 ans (moyenne d'âge=83,3 ans).

Type de traduction

L'instrument a été conçu en français.

Prétest

L'échantillon du prétest composé de 204 personnes, sans problèmes neuropsychiatriques, âgées de 20 à 72 ans a permis d'identifier qu'un score inférieur à 46 pour l'ÉRFC signifie la présence possible d'une atteinte des fonctions cognitives (inférieur à 47 pour les patients plus scolarisés). Un score inférieur à 8 au BEC indique la présence d'une probable détérioration (moins de 7 chez les personnes âgées).

La validité discriminante de l'échelle ÉRFC a été estimée auprès de 14 patients atteints de la maladie d'Alzheimer et 14 sujets normaux. Les items évaluant attention et mémoire, praxie et compréhension se sont avérés les plus révélateurs de difficultés cognitives pour l'ÉRFC, tandis que les items les plus discriminant au BEC sont reproduction du dessin, mémoire des mots et fluence verbale.

Fidélité

Avec l'échantillon du prétest:
Stabilité temporelle : une vingtaine de patients présentant une altération des fonctions cognitives ont participé à une analyse de fidélité test-retest. La corrélation est de 0,87 (p<0,001) pour l'ERFC et de 0,78 pour le BEC

Avec l’échantillon de personnes âgées : Non mentionné. 

Validité

Lors du prétest, avec l’échantillon de 204 personnes, la validité concomitante a été estimée par le biais de quatorze patients Alzheimer qui ont répondu à l'échelle ÉRCF de même qu'à l'échelle clinique de Huges (1982), servant à évaluer la gravité de la démence. La corrélation entre les deux instruments : r=0,72 (p<0,01).

De plus, la validité discriminante de l'échelle ÉRFC a été estimée auprès de 14 patients atteints de la maladie d'Alzheimer et 14 sujets normaux.  Les items évaluant attention et mémoire, praxie et compréhension se sont avérés les plus révélateurs de difficultés cognitives pour l'ÉRFC, tandis que les items les plus discriminant au BEC sont reproduction du dessin, mémoire des mots et fluence verbale.

Avec l’échantillon de personnes âgées, une analyse en composantes principales révèle cinq axes dont les deux premiers expliquent respectivement 52,9% et 13% de la variance.  Les items évaluant orientation, attention et mémoire, fluidité verbale et praxie.

Validité concomitante: l'ÉRCF corrèle positivement avec le MMS à 0,91 (p<0,0001) et le BEC, à 0,83 (p<0,0001).

Normes

Non mentionné.

Personnes ressources

---

Lien vers l'instrument
Aucun
Webmestre | Réalisation du site | Politique de confidentialité | Retour au haut de la page