Accueil  
Contactez-nous  
English  
 


Catégorie
Détresse Psychologique
Titre de l'instrument de mesure
« Scale for Suicide Ideation », SSI
Rfrence

Beck, A.T., Kovacs, M., Weissman, A. (1979). Assessment of suicide intention : the scale for suicide ideation. Journal of Consulting and Clinical Psychology, 47(2),  343-352.

Variables

Cet instrument est composé de 19 items pour évaluer le niveau de risque de suicide chez les personnes de la population générale. La version française a la forme d’autoévaluation ce qui diffère de la version originale qui se complète par un spécialiste, au cours d’une entrevue. Les 19 items sont cotés sur une échelle de 0 (indiquant un niveau bas de désir de suicide) à 2 (indiquant un haut niveau de désir de suicide). Exemple de questions : « 1. Évalue ton désir de vivre? 0=moyen à fort, 1=faible, 2=aucun; 3. En considérant tes raisons de vivre ou de mourir, évalue si : 0=tes raisons de vivre sont plus fortes que celles de mourir, 1=elles sont égales, 2=tes raisons de mourir sont plus fortes que celles de vivre;… ».

Rfrence de la traduction

de Man, A.F., Balkou, S., Iglesias, R.I. (1987). A French-Canadian adaptation of teh scale for suicide ideation. Canadian Journal of Behavioural Science/Revue canadienne des sciences du comportement, 19(1), 50-55.

Population

L’échantillon étaient de 130 personnes; soixante-dix-huit femmes de 18 à 75 ans (âge moyen = 34,60 ans) et 52 hommes âgés entre 20 et 63 ans (âge moyen = 32,33 ans). Tous étaient Canadiens français. Soixante-neuf des sujets étaient des adultes en formation continue, 43 étaient des étudiants universitaires, 8 étaient diagnostiqués dépressifs et 10 patients étaient des personnes avec des tendances suicidaires qui étaient en thérapie.

Type de traduction

Le questionnaire a été traduit par une équipe de 5 assistants de recherche. La clarté de cette version traduite a ensuite été évaluée par deux adultes bilingues (une femme, un homme) et quelques modifications ont été faites. Finalement, cette version révisée a été présentée à un professeur de français qui a lui aussi apporté des modifications mineures au questionnaire, ce qui a résulté en une version expérimentale du questionnaire.

Prtest

La version expérimentale du questionnaire a été administré a un nombre restreint de sujets qui ont suggéré des modifications pour rendre le niveau de langage du questionnaire plus commun et accessible à la population générale.

Fidlit

Les corrélations inter-items varient entre -0,01 et 0,66 (M=0,24), ce qui était attendu, vu la structure factorielle du questionnaire.

Validit

Une analyse initiale en composantes principales révéla une structure à 4 composantes qui expliquaient 61,8% de la variance totale. Par contre, une baisse précipitée du pourcentage de variance a été remarquée et une solution à trois composantes a donc été considérée.

Une analyse en composantes principale avec rotation Varimax a été faite pour forcer une solution à trois facteurs. Ces trois facteurs expliquent 49,4% de la variance totale. Le facteur 1 (« désir actif du suicide ») représente les items 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, et 15. Le deuxième facteur (« préparation ») englobe les items 12, 16, et 17. Le troisième facteur (« désir passif du suicide ») est composé des items 11, 13, et 19. Cette structure factorielle est très similaire à celle obtenue pour la version originale anglaise de l’échelle.

Pour évaluer la validité discriminative de l’échelle, les scores des sujets ont été comparés. Les résultats ont démontré que les « patients » (dépressifs et ceux avec des tendances suicidaires) avaient des scores plus élevés, suivi du groupe d’étudiants universitaire; le groupe d’adultes en formation continue avait les scores les plus bas.

Finalement, la version française du « Scale of Suicide Ideation » a été comparée aux divers questionnaires de personnalité administrés aux sujets (Inventaire de Personnalité d’Eysenk, Échelle d’anxiété IPAT, MMPI, l’Échelle d’estime de soi de Rosenberg). Les résultats indiquent une corrélation partielle positive entre le SSI et : 1- la dimension névrotique de la personnalité (rp=0,33, p<0,001), 2- l’anxiété (rp=0,28, p<0,005), 3- la dépression (rp=0,45, p<0,001). Une corrélation négative a été calculée entre le SSI et estime de soi (rp=-0,43, p<0,001).

Normes

Non mentionné.

Personnes ressources

Version française: Dr. Anton F. DeMan
Retired Faculty, Bishop's University
Téléphone : (819) 822-9600 poste 2345
Courriel: ademan@ubishops.ca

Lien vers l'instrument
Aucun
Webmestre | Ralisation du site | Politique de confidentialité | Retour au haut de la page