Accueil  
Contactez-nous  
English  
 


Catégorie
Anxiété
Titre de l'instrument de mesure
Pourquoi s’inquiéter / Intolérance à l'incertitude
Référence

Freeston, M. H., Rhéaume, J., Letarte, H., Dugas, M. J., & Ladouceur, R. (1994). Why do people worry? Personality and  Individual Differences , 17 (6), 791-802.

Variables

Questionnaire Pourquoi s’inquiéter : Ce questionnaire comprend 20 items mesurant cinq types de croyances erronées que les patients souffrant du Trouble d’axiété généralisé entretiennent face à leurs inquiétudes. La cotation s’effectue sur une échelle de type Likert en 5 points variant de « pas du tout correspondant » à « tout à fait correspondant ».

Questionnaire d’intolérance à l’incertitude : Ce questionnaire mesure la tendance chez un individu à trouver inacceptable l’incertitude associée aux situations de la vie de tous les jours. Il comprend 27 items dont la cotation s’effectue sur une échelle de type Likert en 5 points allant de « pas du tout correspondant » à « extrêmement correspondant ».

Référence de la traduction

Les instruments ont été conçus en français.

Population

Étude 1 : 216 étudiants inscrits dans un cours d’introduction à la psychologie (âge moyen = 22,2, é-t. = 3,44, F =  47%).

Étude 2 :  154 étudiants inscrits dans un cours d’introduction à la psychologie (âge moyen = 23, é-t = 5,7, F = 71%).

Type de traduction

Les instruments ont été conçus en français.

Prétest

Non mentionné.

Fidélité

Étude 1 : Les cohérences internes des deux instruments sont de 0,91.

Étude 2 : La cohérence interne de l’instrument « Pourquoi s’inquiéter » est de 0,87, tandis que celle de l’échelle de l’intolérance à l’incertitude est 0,91.

Validité

Études 1 et 2 :
Une analyse de la variance démontre que les scores obtenues sur les deux tests permettent de discriminer entre les personnes rencontrant le critère diagnostique d’anxiété généralisée, ne rencontrant aucun critère, ou ne rencontrant le critère diagnostique somatique, mesuré à l’aide du  « Questionnaire on generalized anxiety disorder. Les gens présentant des troubles d’anxiété obtiennent un score significativement supérieur. (Généralisé > Somatique > Aucun)

Étude 2 :
Des corrélations entre les scores obtenus sur d’autres mesures de l’inquiétude, de l’anxiété et de la dépression (Penn State Worry Questionnaire, Questionnaire on Generalized Anxiety Disorder, Worry domains questionnaire, Beck Anxiety Inventory and Beck depression inventory) et les scores obtenus sur les deux instruments varient entre 0,42 et 0,59 pour le questionnaire Pourquoi s’inquiéter et entre 0,52 et 0,63 pour le questionnaire d’intolérance à l’incertitude. Les corrélations entre les mesures d’inquiétudes sont plus élevées.

Une analyse factorielle effectuée sur le questionnaire Pourquoi s’inquiéter identifie 2 facteurs : 1) items reliés à l’idée que l’inquiétude prévient ou limites des dommages potentiels et  2) items reliés à l’idée que l’inquiétude aide à trouver des solutions. Une analyse factorielle effectuée sur la mesure de l’intolérance à l’incertitude identifie 5 facteurs : 1) L’incertitude est inacceptable, 2) L’incertitude a un effet négatif sur la personne, 3) La frustration reliée à l’incertitude, 4) L’incertitude peut causer le stress, et 5) L’incertitude entraîne l’inaction.

Normes

Non mentionné.

Personnes ressources

Version originale : Mark Freeston, Ph.D
Professor of Psychology, Newcastle Univeristy
Téléphone : +44 (0)191 222 7925
Télécopieur : +44(0)191 222 7520
Courriel : m.h.freeston@ncl.ac.uk

Lien vers l'instrument
Aucun
Webmestre | Réalisation du site | Politique de confidentialité | Retour au haut de la page