Accueil  
Contactez-nous  
English  
 


Catégorie
Désespoir
Titre de l'instrument de mesure
Échelle de désespoir - Questionnaire H (Hopelessness Scale)
Référence

Beck, A.T., Weissman, A., Lester, D., & Trexler, L. (1974). The measurement of pessimism: the Hopelessness Scale. Journal of Consulting and Clinical Psychology, 42, 861-865.

Variables

Vingt questions vérifient le niveau de pessimisme chez le patient dépressif. Cette échelle reflète indirectement l'intention suicidaire. Le répondant note « vrai » ou « faux » pour chacune des affirmations. On attribue un (1) point aux items 2, 4, 7, 9, 11, 12, 14, 16, 17, 18, 20 s'ils sont cotés vrai et un (1) point aux items 1, 3, 5, 8, 10, 13, 15, 19 s'ils sont cotés faux. Le score total peut varier de 0 à 20. Quelques exemples d’items de l’Échelle de désespoir : « 1- J’attends le futur avec espoir et enthousiasme, 2- Je ferais mieux d’abandonner car je ne puis rendre les choses meilleures pour moi, 3- Quand cela va mal, il m’est utile de savoir que cela ne durera pas toujours. »

Référence de la traduction

Bouvard, M., Charles, S., Guérin, J., Aimard, G., & Cottraux, J. (1991). Étude de l'échelle de désespoir de Beck (Hopelessness Scale) : validation et analyse factorielle. L'Encéphale, 18, 237-240

Population

Cent quatre-vingt-treize ont participé à l'étude : 100 personnes dépressives et 93 sujets contrôles.

Type de traduction

Non mentionné.

Prétest

Non mentionné.

Fidélité
 
Fidélité test-retest : a été calculée auprès du groupe contrôle (n=93). Le coefficient de corrélation entre les deux passations (intervalle de 15 jours) est significatif : Rho=0,81.
   
Cohérence interne : les coefficients alpha de fidélité sont de 0,97 pour le groupe de dépressifs et de 0,79 pour le groupe contrôle.

Validité
 
Validité de critère (empirique) : l'échelle distingue les sujets dépressifs des sujets contrôles.
 
Validité concomitante : la validité concomitante a été calculée en corrélant les résultats de l'échelle de désespoir (ÉD) avec les scores de différentes échelles (Questionnaire des pensées automatiques de Hollon et Kendall (1980), Échelle d'attitudes dysfonctionnelles de Beck et Weissman (1974), Évaluation du risque suicidaire de Ducher (1989), version abrégée du questionnaire de dépression de Beck (1961),  l'échelle de Hamilton (1960)). Tous les résultats s'avèrent significatifs.
  
Une analyse en composantes principales réalisée chez le groupe contrôle et les sujets dépressifs a identifié la présence d'un facteur général reflétant les « sentiments négatifs à l'égard du futur ». Ce facteur expliquerait pour 38,15% de la variance. Une analyse en composantes principale a été calculée chez les patients dépressifs seulement (n=100) avec pour résultats deux facteurs expliquant 42,81% de la variance. Ces deux facteurs reflètent respectivement 1- « la capacité à imaginer le futur » et 2- « les désirs à l'égard du futur ».

Normes

Non mentionné.

Personnes ressources

Version originale :  Aaron T. Beck, M.D.
Department of Psychiatry
University of Pennsylvania
Téléphone : (215) 898-4102
Courriel : abeck@mail.med.upenn.edu

Version française : Dr Jean Cottraux
Neuropsychiatre
Hôpital Neurologique de Lyon
Téléphone : 04 72 11 80 65
Télécopieur : 04 72 35 73 30
Courriel : cottraux@unviv-lyon1.fr

Lien vers l'instrument
Aucun
Webmestre | Réalisation du site | Politique de confidentialité | Retour au haut de la page