Accueil  
Contactez-nous  
English  
 


Catégorie
Détresse psychologique
Titre de l'instrument de mesure
SCL-90-R (Derogatis, 1977)
Rfrence

Derogatis, L.R. (1977). SCL-90-R (revised). Version Administration, Scoreing and Procedures, Manual 1. John Hopkins University School of Medicine.

Variables

Le SCL-90-R est une version révisée du HSCL auquel on a ajouté 32 items évaluant d’autres psychopathologies. Au total, 90 items évaluent: la somatisation, l'obsession-compulsion, la sensibilité interpersonnelle, la dépression, l'anxiété, l'hostilité, l'anxiété phobique, l'idéation paranoïde et enfin le psychotisme. De plus trois indices de détresse supplémentaires peuvent être obtenus: l'Indice global de sévérité (IGS), l'Indice de détresse des symptômes positifs (IDSP) et le Total des symptômes positifs (TSP). Le répondant indique les symptômes rencontrés sur une échelle de type Lickert de 5 points allant de 0 (pas du tout) à 4 (excessivement). Exemples d’items : « 1.Maux de tête, 2. Nervosité ou impressions de tremblements intérieur, 3. Pensées désagréables répétées dont vous ne pouviez pas vous débarrasser. »

Rfrence de la traduction

Fortin, M.F., & Coutu-Wakulczyk, G. (1985).  Validation et Normalisation d'une Mesure de Santé Mentale: le SCL-90-R.  Rapport présenté au Conseil québécois de la recherche sociale (CQRS). Faculté des sciences infirmières, Université de Montréal.

Population

L'étude de validation a été effectuée auprès de 404 femmes adultes âgées entre 20 et 45 ans.

Type de traduction

Traduction renversée: Fortin et Coutu-Wakulczyk ont produit une version française de l'instrument et deux professionnels bilingues ont retraduit l'instrument en anglais. Ces deux versions anglaises ont été comparées à l'original et une nouvelle version anglaise fut ainsi élaborée. Cette nouvelle version a été traduite en français puis comparée avec la toute première traduction faite par les auteures. Des ajustements ont été effectués par la suite.

Prtest

Deux prétests menés auprès de petits groupes d'experts et de non-experts ont permis d'apporter quelques corrections finales à l'instrument.

Fidlit

Cohérence interne: Les alphas de Cronbach pour chacune des neuf dimensions: la somatisation (alpha=0,92), l'obsession-compulsion (alpha=0,91), la sensibilité interpersonnelle (alpha=0,90), la dépression (alpha=0,90), l'anxiété (alpha=0,90), l'hostilité (alpha=0,91), l'anxiété phobique (alpha=0,92), l'idéation paranoïde (alpha=0,91) et enfin le psychotisme (alpha=0,91);

Stabilité temporelle: test-retest (après sept jours comme pour l'original) évalué auprès de 201 sujets avec les valeurs de corrélations du "t": la somatisation (r=0,710), l'obsession-compulsion (r=0,828), la sensibilité interpersonnelle (r=0,752), la dépression (r=0,735), l'anxiété (r=0,803), l'hostilité (r=0,765), l'anxiété phobique (r=0,800), l'idéation paranoïde (r=0,765) et le psychotisme (r=0,826). De plus, les valeurs alpha ont été calculées à la seconde passation. Ceux-ci s'avèrent avoir très peu changés (autour de +0,02);

Fidélité moitié-moitié: Corrélation (0,88), Test de Spearman-Brown (0,94) et Alpha (0,93).

Validit

Les corrélations entre les dimensions varient de 0,32 à 0,74 (corrélation moyenne=0,53). Les corrélations moyennes à l'intérieur de chacune des dimensions : la somatisation (r=0,30), l'obsession-compulsion (r=0,25), la sensibilité interpersonnelle (r=0,37), la dépression (r=0,35), l'anxiété (r=0,34), l'hostilité (r=0,40), l'anxiété phobique (r=0,31), l'idéation paranoïde (r=0,33) et enfin le psychotisme (r=0,25). Une analyse en composantes principales indique six facteurs expliquant 88% de la variance.

Normes

Moyennes, écarts types et scores T.

Personnes ressources

Version française : Ginette Coutu-Wakulczyk
Professeure agrégée, Faculté des sciences de la santé
Université d'Ottawa
Téléphone : (613) 562-5800 poste 8424
Télécopieur : (613) 562-5443
Courriel : ginetcw@uottawa.ca 

Lien vers l'instrument
Aucun
Webmestre | Ralisation du site | Politique de confidentialité | Retour au haut de la page