Mot
du comité
organisateur
Composition
du comité
organisateur
Programme Membres
des
jurys
Appel
de
présentations
Inscription
et soumission
des résumés
Bourses
de
voyages
Prix Lieu et directions Hébergement Contact

Composition du comité organisateur

René Verreault est médecin épidémiologiste, professeur titulaire au département de médecine sociale et préventive de la Faculté de médecine de l’Université Laval, titulaire de la Chaire de gériatrie de l’Université Laval et médecin clinicien au département de gériatrie du Centre hospitalier affilié universitaire de Québec. Il est directeur de l’Unité de recherche en gériatrie du Centre d’excellence sur le vieillissement de Québec (CEVQ) et assume la responsabilité de l’axe « Perte d’autonomie et sciences neurologiques »du Centre de recherche du CHA. Il est très impliqué dans les activités du Réseau Québécois de recherche sur le vieillissement (RQRV), à titre de membre du comité d’orientation. Il est également actif au sein de l’Institut sur le vieillissement et la participation sociale des aînés de l’Université Laval. Ses travaux de recherche portent sur l’épidémiologie de la maladie d’Alzheimer et autres types de démence de même que sur la recherche clinique et épidémiologique touchant plusieurs autres problématiques reliées au vieillissement.

André Tourigny est médecin spécialisé en santé communautaire. Après avoir complété une maîtrise en administration (MBA), il a effectué un post-doctorat en évaluation des services de santé à l’Université de Colombie-Britannique (UBC). Il est actuellement médecin à l’Institut national de santé publique du Québec et à l’Agence de la santé et des services sociaux de la Capitale Nationale. Il est aussi professeur adjoint au département de médecine de l’Université Laval et directeur scientifique de l’Unité de recherche du Centre d’excellence sur le vieillissement de Québec. Il est responsable de l’axe «Organisation et évaluation des services de santé» du Réseau Québécois de recherche sur le Vieillissement (RQRV). Il est aussi chercheur membre de PRISMA. Il a été impliqué dans l’évaluation de l’implantation et des effets de réseaux de services intégrés aux personnes âgées en perte d’autonomie et du système d’information géronto-gériatrique. Il s’intéresse à l’organisation et à l’évaluation des soins et des services pour les clientèles en perte d’autonomie, à la réorganisation des services de première ligne et à l’évaluation de la qualité des soins et des services aux personnes âgées vulnérables.

Danielle Laurin possède une formation en diététique et détient une maîtrise de recherche en nutrition ainsi qu'un doctorat en épidémiologie de l'Université Laval. Madame Laurin a complété une formation postdoctorale au National Institute on Aging, des National Institutes of Health, Bethesda, au sein de l’équipe de neuroépidémiologie. Depuis 2003, Madame Laurin a intégré la Faculté de pharmacie de l'Université Laval à titre de professeure adjoint. Elle a obtenu l'année suivante une bourse de chercheur boursier du Fonds de la recherche en santé du Québec. Elle travaille depuis comme chercheure régulier à l’Unité de recherche du Centre d’excellence sur le vieillissement de Québec. Ses intérêts de recherche concernent l'épidémiologie de la démence et de la maladie d'Alzheimer et touchent plus particulièrement, les acides gras polyinsaturés oméga-3, les marqueurs de l'inflammation et les toxines environnementales.

Andrée Sévigny est actuellement professeure associée au département de médecine familiale de l’Université Laval et chercheure à l’Unité de recherche du Centre d’excellence sur le vieillissement de Québec. Elle est travailleuse sociale diplômée de l’Université de Sherbrooke et détentrice d’une maîtrise et d’un PhD en service social de l’Université Laval. Elle a réalisé deux programmes de formation postdoctoraux, un premier à l’École de service social et un second à l’Unité de recherche en gériatrie de l’Université Laval. Ses intérêts de recherche sont centrées principalement sur l’implication des bénévoles dont l’action s’inscrit dans un organisme d’action communautaire autonome ou au soutien à domicile des personnes âgées en perte d’autonomie ou en fin de vie. Ses travaux de recherche s’inscrivent dans le domaine de l’organisation des services offerts aux aînés et s’intéressent aussi à leur participation sociale. Parmi ses travaux futurs, certains porteront sur la contribution des bénévoles au soutien à domicile des aînés vivant en milieu urbain défavorisé.

Philippe Corbeil est docteur en Sciences et Technologies en Activités Physiques et Sportives de l’Université de Grenoble et docteur en kinésiologie de l’Université Laval. Il a complété des études postdoctorales spécialisées en vieillissement et contrôle de la posture au Sunnybrook and Women's College Health Sciences Centre, Canada. Il est professeur adjoint en kinésiologie à l’Université Laval. Ses intérêts portent sur la compréhension du vieillissement normal et des répercussions du vieillissement sur la motricité de l’homme. Il examine également le développement de techniques de dépistage d’individus dont les facultés sensorielles et motrices déclinent et les moyens d’intervention (liés à l’activité physique) dédiés au maintien des capacités motrices essentielles à l’autonomie. Les observations et les données collectées sur des sujets humains sont basées sur des analyses cinématiques et cinétiques du mouvement humain, d’enregistrements électromyographiques et d’enregistrement des mouvements oculaires. De plus, l’utilisation de logiciels de modélisation mathématique permet de simuler les règles de contrôle du mouvement de l’homme, et ainsi supporter et valider diverses hypothèses expérimentales.